Tous accueillis du même amour …

 

Quand on a été déshérité, tant de fois

Que la porte s’est refermée, tant de fois

Parfois même sur les doigts

Sans que rien ne vienne soulager

Alors, se montre clairement la situation

 

Il y a le chemin des ressentiments, de la haine

De l’hypocrisie, du mensonge

Petits et grands trafiques

Chefaillons ramassant les miettes

Un instant portés aux nues

Pour mieux retomber

 

Il y a le chemin du lâcher prise… « Mon image ! »

Voir plus loin, dans la résolution en soi

Poursuivre ce travail jamais fini de démêler les fils

Tendre encore la proposition de l’improbable possible

Qui traverse les limitations, les peurs et les arrogances

Toujours plus facile, sans attente de résultats

Sans plus qu’aucun jugement ne se fasse

 

Chacun aura fait ce qu’il aura pu dans ces circonstances particulières.

Tous accueillis du même amour, à la maison du père où un festin les réunira

Avant la grande dissolution…

 

 

10 commentaires sur “Tous accueillis du même amour …

  1. bleuemarie dit :

    Faire ce que l’on doit faire, le mieux que l’on peut…le reste…ne dépend pas de nous 🙂

    J'aime

  2. Manouchka dit :

    Oui…On aura tout essaillé …
    Sauf , de ne plus essailler justement …!
    Et c’est là le plus difficille, se laisser porter…par qui ?….par quoi ?…
    Je ne pourrais répondre à cela, sinon que le vide en soit crée un espace
    pour le nouveau…Mais ce vide fait peur…alors il faut travailler sur la peur…
    Mais la peur de quoi ? ….etc ……et ça continue ….
    Jusqu’au moment où ….Euréka !!!!  »’ Tout part de soi  »…..
    Alors, je relaxe….lol

    Et oui…un jour au grand festin …AVANT LA GRANDE RÉSURRECTION !!!

    Bisouilles ….
    Manouchka

    J'aime

    • michema dit :

      Lollllll, mais si Manouchka, ça aussi nous l’avons essayé. Ce n’est pas une affaire de choix, c’est le mouvement du vivant dans cette forme incarnée qui se fait.
      Même dans la mort, ce mouvement se poursuit.
      En même temps, sans rien de plus, ni de moins, nous sommes ce que nous ne pouvons pas connaître.
      Et nous continuerons à venir, dans cet effort, qui au demeurant ne change rien à la complétude, essayer encore et encore…

      C’est ainsi.
      Ainsi soit-il !

      J'aime

  3. DIANE ღ dit :

    Tout à fait dans l’esprit de mon dernier billet ! oui le principe du « dent pour dent » n’a jamais rien apporté , nous devons regarder devant toujours et tenir compte de nos expériences , laisser leurs ressentis primaires pour chercher plutôt à grandir encore et cela ne peut se faire que dans un certain détachement , un lâcher prise qui nous connecte au présent simple où regarder devant devient source de lumière parce aimer est la grande et unique force de vie ! Bisous doux Miche , très beau texte !

    J'aime

  4. PhotosNatures dit :

    À quand un nouveau billet ?

    J'aime

  5. fralurcy dit :

    Ne jamais lâcher prise …….C’est difficile parfois,seul l’Amour nous y aide je crois…..Sans Amour ,on est rien du tout,peu de chose en tous cas…..
    Le « festin du père »?????Là,je reste sceptique ……Si « Père » il y a ,l’Amour il a oublié je crois!
    F.

    J'aime

  6. michema dit :

    Lollll, nous n’entendons pas de même façon le lâcher prise, qui est pour moi la chose la plus belle que nous puissions faire ou laisser faire.
    L’amour me fait sans cesse lâcher prise, qui est s’ouvrir et recevoir.

    Pour le festin du père, c’est une image… sûr le père Noël n’existe pas !
    Dans ces moments où la paix du coeur est si grande… des évidences, des images…

    Amicalement

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s