Le coup de la page vierge

Bilan orthophoniste : 
« Il a aussi des problèmes en lecture, il n’a pas su lire le mot femme, 
ni le mot monsieur ! » 
Plus tard, l’enfant à qui je pose la question : 
« Ben si, je savais que c’était femme, mais j’ai pas osé le dire ». 

Sacrés spécialistes ! 
Leurs grilles en tête, ils n’entendent rien, ne voient rien 
Ferment les portes qui s'ouvrent devant eux
Et ce sont, ceux-là, qui donnent leur avis d’éminents praticiens 
Sur le devenir d’un enfant. 
  
T’inquiète petit, 
Il ne se passe rien d’important à ce niveau là ! 
Juste que cela nous rend plus forts, 
Parce qu’on  ne se laisse pas avoir. 
Hop, un petit coup de page vierge ! 
Tu comprends ? 
On ne fait pas comme si, il ne s’était rien passé 
On ne fait pas comme si, on n’avait pas de problème 
On laisse tout ça, dire ce qu’il y a à dire 
Et pfffffffff, quelque chose en nous a compris 
Qui n’a pas besoin de se justifier 
Parce que c’est là… 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s