Plume d’Éveil – De la relation (29)

L’une est au silence

Celui du sous-bois

Celui du murmure de l’eau

Celui du vagissement lointain

De la ville, de l’usine, de la guerre

Silence du vent

Silence de la lumière

Silence du cœur ouvert

Grotte dans les profondeurs

De la terre.

 

L’autre est aux mots

Perles au creux de l’huître

D’un grain de poussière

Elle aura arrondi de nacre

Aux teintes irisées

Doucement caressées

Doucement extraites

Elles roulent sur le sable

Rencontre du silence

 

De la terre, de l’océan.

2 commentaires sur “Plume d’Éveil – De la relation (29)

  1. iotop dit :

    Bon jour,
    L’autre aux mots sur la ligne trajectoire de l’entendement pose un revers de définition, relation et compromission de l’autre à la réception connivence de la substance vraie du mot offert …
    Max-Louis

    Aimé par 1 personne

  2. michema dit :

    Oui, l’autre n’a d’existence que pour cela…
    Merci iotop

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s