Plume d’Éveil – De l’amitié (4)

– Dans une nouvelle forme de relation, il est important que chacun assume ses difficultés, elles se trouveront éclairées par ce qu’est l’autre. Peut-être se trouveront-elles réglées par la relation.

Chacun doit oser se dire, dans son questionnement, dire ce qu’il voit de la vie de la fenêtre où il est.

Cela met dans l’obligation d’apurer la parole de tout ce qui est de l’ordre du savoir que l’on n’a pas observé soi-même.

On doit se toucher, être dans une réelle intimité, sans fausse pudeur. La pudeur est naturelle ou n’est pas.

Si nous nous révélons différents sur ce plan-là, nous ne pouvons pas continuer à être en relation.

Cela doit être la complète liberté, donc totale confiance, en soi, en l’autre. La confiance est totale, ou n’est pas. Le moindre doute et elle n’est plus.

Si l’on cherche à être dans la maîtrise de la relation pour son compte, par peur, par intérêt, il n’y a plus de relation en tant que telle.

Évidemment, c’est un défi, un sacré défi même. Parce que tout ce que je viens de dire demande à être effacé, pour que la relation soit.

 

– Je suis en parfait accord avec cela ! Tu me proposes une vraie amitié, je ne peux que me lever pour te dire : Présent !

4 commentaires sur “Plume d’Éveil – De l’amitié (4)

  1. R-71 dit :

    Très très bon texte !
    Les choses les plus simples sont paradoxalement les plus difficiles à acquérir..Une douce sincérité et un regard clair ne peut qu’atténuer cette démarche si périlleuse qu’est l’amitié.
    J’ai adoré..
    Merci beaucoup, et belle journée à vous  » Hémisphère Sud ».
    Tony

    Aimé par 1 personne

    • michema dit :

      Loll, oui c’est bien ça hémisphère sud et la saison des pluies.
      Merci de votre attention.
      Vous dites les choses les plus simples sont …. mais peut-être est-ce qu’il ne faille pas les acquérir…
      Belle journée à vous Tony.

      Aimé par 1 personne

  2. iotop dit :

    Bon jour,
    « La confiance est totale, ou n’est pas. » En fait, c’est un peu radical tout de même. Il faudrait imbriquer la confiance relative. L’amitié ce n’est pas se déraciner pour quelqu’un d’autre ; c’est un apport de sève, c’est un « tuteur », … tout cela quelque soit le moment de notre vie. …
    Max-Louis

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s