Plume d’Éveil – De la violence (4)

– Le pas lourd des soldats, je l’entends qui s’éloigne, mais il y a encore la peur de les voir revenir avec tous leurs saccages, leurs crimes. L’oreille attentive, attend ce moment où le silence dira, c’est fini.

Oui, la violence est en nous, et si nous ne voyons pas ce fait, nous ne pouvons pas le comprendre, seulement être débordés par l’agressivité, qu’elle se retourne contre les autres ou contre nous-mêmes.

Quelle est donc la nature de cette violence ?

 

– L’acte violent est légitimé par les lois naturelles. La vie pousse ses racines dans son tissu. Alors comment marcher contre elle ?

Je l’entends rugir en moi ce fauve, même si sa voix s’est faite plus faible aujourd’hui. Je l’ai toujours entendue comme une voix protectrice. L’énergie de ce fauve me portait en avant me donnant le courage d’écraser les barrières. On ne sait être délicat et violent à la fois. Ce que je ne voyais pas, c’est qu’elle me rongeait le corps au dedans au rythme des illusoires obstacles qu’elle écrasait au dehors.

En vérité c’est bien notre peur de la violence qui nous fait marcher vers un « ailleurs », qui nous fait nous poser la question d’un autre monde, un monde meilleur. Ce que nous appelons « spiritualité » se résume à cela.

Alors !

Regardons-la bien en face celle qui nous fait peur ! Car elle habite au fond de nous, et nous savons la nourrir, nous savons la traiter comme une amie lorsque nous avons besoin d’elle. Elle est bien là dans nos ventres ! Placée par des volontés naturelles et sauvages au service de la vie, de ce qui se veut fort et survivant.

Que nous faudra-t-il mettre à sa place au creux de notre ventre ou de notre cœur pour que nous demeurions en paix mais en vie toutefois ?

2 commentaires sur “Plume d’Éveil – De la violence (4)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s