Plume d’Éveil – Des mots (18)

– Je ne sais comment dire ça, une autre compréhension, qui n’est pas du mental, mais ce n’est pas encore juste de dire ça.

Comme si quelque chose, comme une pression, faisait, par exemple, la rigueur ou l’attention… dans le quotidien, en moi, c’est difficile de l’exprimer…

Mais cela m’a amenée à un constat au sujet des mots que l’on entend.

 

– Oui.

Ils sont comme pétales à la surface de l’eau.

Tout d’abord flottant sur le mental,

Puis ensuite, ils coulent au fond.

C’est la descente de l’esprit.

Est-ce de cela dont tu parles ?

 

 – (Sourire), je suis empêtrée pour expliquer et toi tu as déjà compris, oui c’est ça !

Tu appelles ça descente de l’esprit…

 

– Oui, le pouvoir des mots n’est pas en ce qu’ils charrient mais en ce qu’ils ne charrient pas.

Ils doivent être légers, flotter quelques temps.

Mais s’ils ne flottent pas assez, ils tombent trop bas et ne serviront pas la personne.

Ils serviront peut-être ses descendants, mais pas elle.

 

– Je comprends sans comprendre ce que tu dis là, flotter…

 

– C’est la résistance de l’esprit qui les fait flotter celle-ci déterminera la suite.

Trop de résistance n’est pas bon, et pas assez non plus.

Encore une histoire de modération !!

 

– Oui, mais décide-t-on de cela ?

Je ne le crois pas…

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s