Du guerrier et de la conscience (25)

– Déjà, te dire une chose, concernant « voir en toi ».

Voir en toi, je crois que ça a fonctionné dès le début.

C’est ce qui a fait nos échanges si forts, si vivants.

Mais avant, je vivais ça, comme à sens unique, sans me rendre compte que cela est aussi voir en moi.

Je n’en dirai pas plus, je ne saurai pas, mais je le sens vraiment et tes mots permettent cela.

 

– C’est naturel…

 

– Oui, je n’en doute pas. De ce fait, cela libère de tout ce poids de l’attachement, de l’attente.

 

– Oui.

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s