Plume d’Eveil – Du silence (7)

Les pierres ne sont pas avares de confier leurs secrets, tu l’as dit.

Elles parlent sans cesse, sous le claquement de la pluie, dans le bruissement du ciel vacuité, sous la caresse du vent, dans le mystère de la nuit.

Rien ne peut, en vérité, être déformé, juste nous n’entendons pas, dans l’attente où nous sommes d’une explication qui serve à nous rassurer.

Parle-moi du silence des pierres… As-tu écouté celles de Carnac, fils de Marseille ?

 

– J’ai grandi et marché au milieu d’elles, lorsque je cherchais des amis pour témoigner de mon chagrin d’enfant, ce sont elles qui m’ont accueilli et écouté, caressé aussi, bien souvent réchauffé et embrassé de cette chaleur que le soleil leur confiait durant le jour.

J’ai adoré les pierres, je voulais leur ressembler, être dur et inébranlable comme elles.

Et lorsque fatigué, je m’allongeais contre l’une d’entre elles, je l’entendais toujours me murmurer une douce berceuse au pouvoir mystérieux d’adoucir la vie, d’éclaircir la nuit.

Ce sont-elles qui les premières me parlèrent d’amour. De l’amour des mères et des pères, de celui des frères et des amis, de celui du vent et de la pluie.

Carnac, je t’ai au fond du cœur comme tous les Carnac de la terre.

 

*Pour rappel, ces dialogues sont extraits du livre Plume d’Eveil

8 commentaires sur “Plume d’Eveil – Du silence (7)

  1. J’aime ce bel et poétique hommage à ces Géants du Temps…!
    Merci Miche
    Bonne soirée

    Aimé par 2 personnes

  2. Kleaude dit :

    Moi qui croyait être un des rares à entendre les pierres…Le silence des pierres m’a toujours beaucoup parlé…Je ferais la même analogie avec les arbres…On les entends…et surtout..on les ressent…

    J’aime ce passage: « Parle-moi du silence des pierres…  »

    Mes salutations

    Aimé par 3 personnes

    • michema dit :

      Oui Kleaude. Parle moi du silence des pierres… 🙂

      Aimé par 2 personnes

      • Kleaude dit :

        Le silence des pierres… C’est comme l’ami qui sait écouter…Celui avec qui on n’a pas besoin de tout dire pour se saisir…Celui qui, de par sa simple présence, nous apaise et nous permet de laisser s’évaporer le trop plein…Puis de glisser vers une douce sérénité…
        Écouter les pierres s’est se donner la chance de s’entendre…Privilège réciproque qu’on s’offre à soi-même grâce à la complicité et la connivence des pierres…
        Les pierres parlent tant qu’on en vient à s’entendre…à entendre bien des mots que l’on n’aurait pas su verbaliser sinon…Il y a les mots de la raison…les mots du cœur….et les mots de l’âme…Voilà le langage des pierres….Elles qui laissent chuchoter la nature ambiante…
        Ah! Les pierres sont intarissables…. de vraies pies….;-)

        Mes salutations

        Aimé par 2 personnes

      • michema dit :

        Merci… 🙂 c’est très beau… 🙂

        Aimé par 1 personne

  3. Luciole dit :

    Il m’arrivait de faire pareil avec les arbres.
    Un beau texte.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s