Plume d’Eveil – Du conditionnement (3)

– Les besoins sont egotiques en effet, mais je n’entends pas toujours ce terme d’une façon péjorative.

Trop d’égoïté, c’est sûrement aussi mauvais que pas assez.

 

– Comment ça pas assez ?

 

– L’égoïté est nécessaire (indispensable) à la survie.

 

– Qu’est ce que pour toi l’égoïté ?

 

– L’égoïté, c’est un tissu d’actions et de réactions. Un tissu dont la trame prend racine dans notre passé génétique. Un tissu élastique et variant tout au long des choses vécues. Un tissu modulable, un tissu qu’on ne cesse de tisser. Parfois de choses inutiles et douloureuses et parfois de recettes pour affronter les problèmes et embûches de la vie ?

 

– Nous ne pouvons pas être sans ce tissu, c’est ce que tu dis, et pas de vie sans lui ?

 

– Oui.

 

– Tu es sans besoin, non ?

 

– Comment ça ? Je mange, je respire. Je bois et je vais aux toilettes.

Voudrais-tu que la liste de mes besoins s’arrête là ?

 

– (Rires), mais non ! (Sourire), je parle concernant notre relation.

 

– Je n’ai pas la plupart des besoins qu’ont les gens, mais tant que je me maintiendrais en vie, cela signifiera que j’ai des besoins. Sinon, c’est que la vie s’en est allée.

 

– Alors nous devrions différencier besoins et attentes. Les besoins concernant la survie.

 

– Non, les attentes sont des besoins.

 

– Ok, alors, selon l’importance de notre ego, attentes et besoins se réduisent. Ils sont raisonnables, en respect des autres et du monde. Et alors ce que tu disais tout à l’heure, que nous acceptons d’avoir certains besoins.

 

– Oui.

 

– Nous parlons, nous parlons, et je sens sous cette question encore des choses à creuser.

 

– (Sourires)… oui, y aura longtemps encore des choses à creuser dans la fosse des besoins.

 

– Déjà ne pas en juger, mais aussi ne pas les justifier.

 

– La vie se fait avec les besoins, mais nous nous en inventons, ou plutôt la peur nous en fait inventer.

Ceux-là, servent encore la vie, puisque celle-ci se fait aussi avec la peur.

Mais celui qui s’éveille un peu plus chaque jour, meurt à ses peurs…

2 commentaires sur “Plume d’Eveil – Du conditionnement (3)

  1. Kleaude dit :

    J,aime votre esprit analytique et vos pistes de réflexion.

    Mes salutations

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s