Plume d’Eveil – De la perception (5)

– Krishnamurti dit que si l’on voit un objet sans en passer par la pensée qui nomme, qualifie, il dit qu’alors on voit la réalité de l’objet.

Que penses-tu de ce propos ?

 

– C’est cela une pensée silencieuse, une pensée qui ne nomme pas, ne définit pas, ne juge pas est une pensée qui « voit ».

Mais je ne crois pas qu’un objet ait une réalité fixe. Je ne suis pas ouvert à la notion de « réalité objective », ou réalité unique et vraie. Ce n’est pas mon expérience, je m’assois devant un objet, et jamais je ne le vois semblablement, jamais il ne me voit semblablement, chaque instant propose un alignement de lui à moi, cet alignement dépend toujours des conditions qui sont les nôtres, il y a toujours des conditions particulières, c’est cela un état de conscience. C’est l’état de conscience qui instaure une réalité parmi des milliards.

 

– « Mais je ne crois pas qu’un objet ait une réalité fixe. » Krishnamurti non plus, je me suis mal exprimée.

Pour lui, comme pour toi, et je suis d’accord avec vous deux, tout objet est différent d’instant en instant.

C’est bien pour ça que l’on ne peut se connaître que dans l’instant présent !

4 commentaires sur “Plume d’Eveil – De la perception (5)

  1. Kleaude dit :

    « C’est bien pour ça que l’on ne peut se connaître que dans l’instant présent ! »
    Que j’aime ce passage….cette conclusion…

    Aimé par 2 personnes

  2. Luciole dit :

    Nous voyons le monde en fonction de notre univers mental, nous interprétons. Seuls les personnes autistes et probablement les sages en sont dégagés. Une perception sans représentation crée l’angoisse chez la personne autiste tandis que cela procure un sentiment de paix pour le sage.
    Faut-il dépasser le stade de l’interprétation pour découvrir la sagesse?

    Aimé par 1 personne

    • michema dit :

      Merci à toi, Luciole 🙂

      Je ne pense pas qu’il y ait de réponse unique.
      Que chacun trouve la réponse en lui, cela me semble juste.

      En ce qui concerne « la personne autiste », tant de formes d’autisme !
      Ce constat ne permet pas d’aller en des conclusions généralistes. Je connais personnellement un jeune (diagnostiqué autiste) qui ne souffre pas d’angoisse, il est joyeux, joyeux, le coquin ! 🙂
      Vit-il sans représentation ? Je n’en sais rien…

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s