Plume d’Eveil – De la perception (21)

– Veux-tu définir la communication dans ce cadre-là ? Dans le langage courant on parle d’un émetteur et d’un récepteur et de l’un à l’autre un message, est-ce la même chose ?

 

– Non, ici il ne s’agit pas de communication entre raison et raison.

C’est souvent confondu avec le vrai phénomène de la perception. Dans ce premier cas, c’est la perception qui engendre la conscience, alors que dans le second cas, c’est la « conscience » qui engendre la perception. Mais la « conscience » n’est pas ce que les hommes nomment la conscience (sans guillemets).

La conscience (avec guillemets) est un champ dont nous ne sommes pas la source c’est un champ cosmique (le chant de la nature par ex). Ce champ exerce des pressions sur nos sens à l’insu de notre intellect le plus souvent tout à fait incapable de gérer la quantité d’informations.

Mais cette quantité varie selon l’activité de l’esprit. Le phénomène de perception augmente lorsque l’agitation des pensées diminue.

 

– Tu as dit : ce champ exerce des pressions sur nos sens, ces pressions font-elles des sensations ?

 

– Non, les sensations sont produites plus tard, lorsque l’esprit récupère les informations qu’il est en mesure de gérer, et ce, d’une manière consciente ou pas.

 

– Donc toutes les informations passent d’abord par l’esprit ?

 

– Celles qui font se former les sensations oui.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s