Plume d’Eveil – Du silence (6)

La méditation c’est réduire l’activité de la pensée… il n’y a plus que sentir.

Tout participe, la vie est création, toute pensée, tout acte.

Quand le plein s’abstient, il crée du silence.

Il n’y a pas de réponse parce que les questions ne viennent de rien.

Lorsque s’exprime quelque chose qui n’est plus de nous, cela ne s’exprime pas, il ne reste que le silence.

Le contraire de la connaissance, la vacuité…

Celui qui n’est pas, peut répondre.

La relation n’est pas pour le souvenir, elle est invisible, elle est essentielle.