Plume d’Éveil – Des mots (21)

– Tu as dit :

« Une importance cruciale, peut-être que rien ne serait sans eux… ».

Tu répondais à la question :

« Faut-il accorder de l’importance aux mots? »

Rien ne serait sans eux, que veux-tu dire ?

 

– C’est ironique, les humains le croient profondément. Suffit de voir tout ce qu’ils basent sur les mots.

 

– Mais personne n’aura entendu que tu faisais de l’ironie.

 

– Personne n’entend rien de toute façon… (Rires!!)

 

– Dis-moi, n’espères-tu pas malgré tout que quelqu’un entende ? Espérer, n’est pas le mot juste…

 

 – (Sourire), ce n’est pas mon affaire en quelque sorte. Je traîne dans mes chaussures des graines qui finissent par tomber sur le sol. Je ne me retourne pas pour voir si elles ont germé.

 

– Tu vois ces mots ironiques, je les ai entendus autrement. Il me semble que lorsque les mots parlent de plusieurs niveaux ils sont le véhicule de quelque chose d’important.

Et peut-être que sans eux, rien ne serait, en tant que graine à germer.

 

– Oui, ironique ne signifie pas creux ou stérile.

 

– Oui, mais je t’avais posé la question, « pourquoi ? ».

As-tu trouvé cette question inutile, pour me faire cette réponse ?

 

– Une question n’est jamais totalement inutile dame.

 

– Ce n’est pas moi qui te dirais le contraire… (Rires).

Alors il fallait poser l’acte de ne pas s’arrêter aux mots.

Aller au-delà, laisser se dire l’intuition…

 

– Une oreille fine entend la musique même au milieu du chaos.

Des mains délicates devinent l’objet dans son emballage.

Ainsi il faut marcher dans le monde sans se laisser détourner par les apparences et les pensées parasites.

 Voler comme la flèche vers sa cible.