Plume d’Éveil – Des mots (13)

– Les mots, il ne faut pas prendre d’habitude avec eux, ils y perdent leur vitalité, à force de répétitions ils ne désignent plus rien.

Si l’on écoute vraiment ce qui se dit, sans bouger, c’est un autre mot qui vient, en adéquation avec ce changement en nous.

C’est très vivant ça, et comme ce qui est vivant, c’est beau.

 

– Oui.

 

– (Sourire), il arrive aussi, qu’un mot que l’on utilisait sans rien voir de ce qu’il désigne, ou une part si infime, devienne tout à coup lumineux… c’est comme une résurrection, la forme n’a pas changé.