Paille en queue

Trait dans le ciel d’azur
Que se passe-t-il
Que te voilà au rendez-vous
Des fils tendus ?
 
Quatre vous êtes
Au-dessus de nos têtes
Les enfants criant, tirant
Gesticulant pour vous toucher
Rien ne les calme.
 
« Oiseaux de malheur !!!! »
Hurlent-ils.
 
De vos passages répétés
Au-dessus de la cour
Si bas
Vous voici prisonniers
Des cocotiers du verger.
 
Posé, te voilà albatros
Échoué sur le pont
Et tous crient
« Oiseaux de malheur
Mauvais présage !!!! »
Publicités