Plume d’Éveil – Des mots (4)

– Je te l’ai dit, se taire n’est pas se bâillonner dans mon langage, il ne s’agit pas de se forcer à se taire si l’on a besoin de dire.

C’est ce besoin de dire qui disparaît, parce que disparaît la comédie et la danse des questions qui ne sont pas lorsque la clarté entre dans l’esprit.

 

– Je me fous de ce besoin de mots… Je veux aller au delà…

 

– On ne va pas au-delà. C’est l’au-delà qui vient en nous. Sous l’effort de la marche, le chemin persiste. Il n’y a pas de chemin comme tu le dis si bien dans ton blog.

Les questionnements et la volonté d’exprimer, de formuler, sont produits par les remous d’inquiétude. La clarté chasse tout cela.

6 commentaires sur “Plume d’Éveil – Des mots (4)

  1. cestecrirequiestleveritableplaisir dit :

    Très intéressant, pas évident à assimiler, mais très cérébrale !!!
    J’ai eu à faire avec un texte dans le même acabit, il développait d’un sujet très profond, « le stade moléculaire de l’esprit », la naissance de soi en quelque sorte…
    Merci Michema pour cette réflexion délicieuse.
    Tony

    Aimé par 4 personnes

  2. iotop dit :

    Bon jour,
    La clarté est la source du néant, le questionnement source de vie …
    Max-Louis

    Aimé par 3 personnes

  3. etiliyle dit :

    💕💞💕💞💕💞

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s