Plume d’Eveil – De la perception (29)

– Tout le monde émet et reçoit ?

 

– Si ce n’était pas le cas, toutes ces générations qui ont participé à construire de monde aussi creux et dangereux d’incohérence n’y seraient pas parvenues.

 

– Oui, donc la déformation va aussi loin que ça ?

Évidemment ! Tout le dit.

 

– Mais n’oublie pas que toute déformation, tout travers, toute déviance ou anomalie que nous pouvons constater et souvent regretter, ne sont rendues possible que par « l’intention du monde ».

 

– Mais l’intention du monde est aussi qu’autre chose se fasse, non ?

 

– Oui, mais rien d’autre que sa « volonté » (intention) ne se fera.

 

– Mais, on ne peut pas dire que l’intention du monde soit ce monde incohérent ?

 

– (Sourires), ce monde incohérent qui semble voguer comme un bateau ivre n’est pas une finalité. Ce doit être un passage obligé vers une île meilleure…

 

– Obligé comme le sont nos erreurs, nos résistances, mais qu’on pourrait faire autrement ? Obligé parce que cela est ?

Quand je suis venue vers toi, après des moments de crise et je t’ai posé quelque fois la question et tu m’as répondu, « oui, on peut toujours faire autrement, mais c’était utile »…

Pour ce monde, résultat de nos échanges, c’est donc pareil ?

 

– Oui, toutes nos erreurs sont le fruit de nos faiblesses, et si nos faiblesses ne produisaient pas ces erreurs, il n’y aurait pas de changement.

Nous ne pourrions pas « comprendre ».

 

– Je suis d’accord, l’intention n’est pas ce monde-là, et nous devons voir et changer.

 

– Oui.

 

– Donc l’intention du monde entre en contact avec toutes ces intentions peu profondes et brouillonnes, mais il ne peut d’un coup de baguette changer tout ça. Cela veut dire que l’humain a un rôle « important » qu’il ignore.

 

– Je crois que son rôle n’est pas plus important que ceux des autres espèces.

 

– Les autres espèces semblent ne pas être perturbatrices.

 

– Oui tu as raison dans ce sens-là, mais je crois pas réellement à cet aspect destructeur et négatif. Cela est ressenti ainsi par nous qui ne pouvons connaître la portée de tout ce qui est en mouvement.

 

– Oui, tu as raison, je ne suis pas en mesure de connaître ce qui en résulte pour l’humanité tout entière. Je vois ce qui ne va pas et c’est bien, cela me booste à changer.

Peut-on prolonger cette réflexion, en se demandant pourquoi nous ne parvenons pas à être suffisamment marqués par ces instants de lucidité en un changement profond ?

Pourquoi certains n’y accèdent pas du tout ?

 

– Parce que l’amnésie est un processus inhérent de la vie, elle veut que nous oublions, que nos blessures cicatrisent et que nous n’en soyons pas traumatisés longtemps.

Il en est ainsi de notre conscience, elle est éphémère, mais son temps de vie n’est pas trop court pour nos cellules, elles savent l’utiliser. Pendant ce « temps  de conscience » ce qui a été perçu va se cristalliser sous la forme des émotions. Et de forme en forme se construit un message qui a un sens pour les petites parties actives de nos êtres, qui se grave dans nos gênes. Le reste n’intéresse que l’ego.

2 commentaires sur “Plume d’Eveil – De la perception (29)

  1. Kleaude dit :

    « oui, on peut toujours faire autrement, mais c’était utile »…. c’est ainsi que l’on chemine…
    « Pendant ce « temps de conscience » ce qui a été perçu va se cristalliser sous la forme des émotions. « …émotions et ressentis?

    Mes salutations

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s