Plume D’Éveil, Du mental (3)

– Quand je fais du tai ji du qi jong je chasse de moi les « idées ». Je ne me concentre pas sur la mémorisation.

*

– Quelque soit ta concentration, elle est mentale, de n’est pas toi qui « sais » le tai-chi, c’est ton corps, mais tu ne peux pas l’aborder autrement, car là où tu emmènes ton corps tu emmènes aussi ton esprit.

Ce qui compte comme tu dois le saisir en ce moment, ce n’est pas ce que l’esprit en pense, mais ce que le corps en sait.

*

– Mon corps joue le tai-chi tout seul c’est vrai !

Mais Ron le cerveau a ses propres exigences de « penser », comment imaginer une position neutre au sein de cette activité créatrice de dialogues ?

*

– Je crois que le « cerveau » (pour reprendre ton expression) a ses propres exigences de « penser », comment imaginer une position neutre au sein de cette activité créatrice de dialogues ?

Les deux premières images symbolisent l’activité rationnelle dirigée (premier plan), il est donc possible de prendre une position éloignée, et l’éloignement du bruit, n’est-ce-pas déjà renouer avec le silence ?

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s